- Élections présidentielles 2017 : les bruits du web… -

En France, l'élection présidentielle 2017 aura lieu les 23 avril et 7 mai prochains (dates officielles). Les candidats sont déjà nombreux et ont commencé leur tour de piste. Quels seront les résultats ? Que se passe-t-il sur le web ? Des tendances sont-elles déjà visibles ? Nous savons que le résultat de la présidentielle dépendra de celui des primaires, mais qui arrivera à sortir de la masse de données entre les candidats libres et les grands partis sur le web ?

Nous avons voulu en savoir plus…

À partir d’un corpus de plus de 2500 sites, réseaux sociaux et blogs mentionnant "Élection présidentielle 2017", First Link, agence spécialisée en audit de données, a mené une étude afin de découvrir les leaders d’opinion, les communautés et les groupes de discussion qui gravitent autour de cet événement politique majeur.

Pour fiabiliser et exploiter les données récoltées sur le web, nous avons réalisé une cartographie cognitive sur le même sujet :"Élection présidentielle 2017", afin de découvrir les sujets les plus mentionnés sur le web, cette fois, sans inclure les réseaux sociaux afin d’obtenir un résultat plus pertinent. 

Que retenir de cette étude ?

 

Cartographie d'influence des acteurs du web sur la thématique : "Élection présidentielle 2017".

Découvrez la cartographie interactive, copiez le lien ici : http://adobe.ly/2cE8Lg9

 

Il existe 3 grandes communautés prédominantes :

La communauté BLEUE : Communauté qui regroupe, en majorité, les médias mentionnant l'élection présidentielle 2017, ainsi que des comptes Twitter influents et des sites institutionnels.

La communauté GRISE : Communauté regroupant, également, plusieurs médias.

La communauté VERTE : Communauté qui regroupe les médias, la presse et les sites d’information.

L’étude nous a démontré que le réseau social le plus représenté sur la cartographie n’est autre que Twitter. Véritable lieu de conversation pour cette thématique, au détriment de Facebook qui n’engage pas sa communauté.

De façon générale, la presse généraliste et spécialisée, ainsi que les médias d’information sont naturellement, des influenceurs et sont omniprésents.

 

Zoom sur la communauté BLEUE : Dans cette communauté, le Figaro est le site web le plus influent de la cartographie, nous retrouvons également Libération et Marianne. Le Figaro est fortement mentionné par les autres sites web et il dispose de sa propre communauté regroupant des réseaux sociaux, des sites institutionnels et d’autres médias.

Les groupes Lagardères, Dassault, Bouygues, Bertelsmann et l'État possèdent plus de 90% des médias de cette communauté.

Zoom sur la communauté GRISE : Dans cette communauté, Le Point est l'influenceur numéro un. Elle est composée de deux autres sites web influents : BFM et le nouvel Obs.

Les entreprises privées LVMH, le groupe BNP (Bergé, Niel, Pigasse), SFR group et le groupe Perdriel possède la quasi-totalité des médias de cette communauté.

 

Zoom sur la communauté VERTE : Dans cette communauté de petite taille, nous retrouvons des médias ainsi que le réseau social Twitter. Une nouvelle fois, Twitter se positionne comme le réseau social de discussions sur la thématique des élections présidentielles 2017. Parmi tous les comptes Twitter des représentants politiques, le plus influent de la cartographie est celui de l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy.

Les médias de cette communauté sont possédés, en majorité, par les groupes Pinault, Rossel - SIPA Ouest France et l'État.

Grâce à l’étude, nous avons détecté 7 grands types d'émetteurs - personnes publiant régulièrement sur les sites - dans notre corpus. La presse est le type d’émetteur le plus représenté avec 59.8% des sites web. La presse spécialisée arrive en seconde position avec 13.6%. Cela nous indique que 73.4% des sites audités appartiennent à la presse et monopolisent le temps de parole des internautes sur cette thématique politique.

Il existe 7 grands types de médias – supports de rédaction des sites web – parmi lesquels les médias éditoriaux sont les plus représentés avec 81.9% des sites audités. Cela confirme la présence majoritaire de la presse en ligne pour cet événement politique majeur qui déchaîne les passions.

 

Top influenceurs de l’élection présidentielle 2017 :

Le Figaro

Le Parisien

BFM TV

Libération

Le Monde

Le Point

Le JDD

RTL

Twitter

Le Nouvel Obs

 

La méthodologie :

Pour réaliser cette cartographie, First Link a commencé par repérer, grâce à une méthodologie d’audit en 3 phases, les sites web mentionnant le mot clé «Élection présidentielle 2017».

Après avoir réalisé un classement de requêtes par pertinences et afin de pouvoir cerner les enjeux du web, nous avons extrait, par le biais d’un crawler de data, plus de 2500 sites et blogs français traitant de cette thématique.

Afin de comprendre cet écosystème, nous avons classé les sites extraits, en fonction de leur influence, mesurée par le nombre de liens vers chacun des sites web, au sein même des communautés.

Par un procédé de data cleaning, nous avons procédé à un tri pour ne conserver que les sites proposant des contenus originaux. Pour proposer une analyse qualitative, nous avons retiré les moteurs de recherches.

Grâce à un algorithme qui a pour objectif d’identifier des communautés, nous avons construit la cartographie.

Pour finir, nous avons analysé les différents sites qui évoquaient le sujet «Élection présidentielle 2017», en distinguant les types de médias, les types d’émetteurs et l’analyse des discours.

 

Cartographie cognitive de l'éléction présidentielle 2017 sur le web :

Découvrez la cartographie interactive, copiez le lien ici : http://adobe.ly/2cE9rlE

Zoom sur les mots-clés les plus mentionnés :

La cartographie cognitive nous a permis d’observer qu’un duel était mis en avant par les médias, qui de par la masse d’information qu’il publie, arrivent à obtenir une omniprésence de deux personnalités politiques : François Hollande et Nicolas Sarkozy. Un véritable duel  est engagé entre les deux hommes politiques, sur le web, autour du mot-clé "Présidentielles 2017".

Mis en avant par les médias à travers leurs articles, ce duel semble volontaire et il oriente les discussions autour de ces deux potentiels candidats, excluant ainsi, les autres partis et individualités politiques. Les médias inondent le web et semble vouloir clairement recréer un duel qui a le goût de déjà vue.

Ce tableau nous le démontre clairement, le nombre de citations - hors réseaux sociaux - des deux potentiels candidats François Hollande et Nicolas Sarkozy dépasse largement celle d'Alain Juppé, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, par exemple. Emmanuel Macron quant à lui, se positionne à la sixième position des candidats cités, malgré une importante mise en avant sur les médias traditionnels (TV, journaux, ...).

 

 

Que pouvons-nous retenir de cette étude ?

Le web est un espace de discussions, où l'on peut exprimer des idées. Sur cette thématique politique, nous avons pu remarquer que les médias inondent le web en publiant compulsivement des articles sur les élections présidentielles 2017. De cette façon, les articles des autres émetteurs sont noyés dans la masse de données et n’ont aucune influence. Sur la cartographie du web réalisée par First Link, seuls les médias sont influents et monopolisent l'attention des internautes.